Le 12/09/2018, toute l'équipe des Sentiers Maritimes était présente pour accueillir un petit groupe de Lyonnais qui terminait son Tour de Bretagne en 2018. Nous avons choisi de les rencontrer à La Roche Bernard avant la fin de leur parcours à St-Nazaire. Lire l'article de Ouest France.

Depuis 1992, la Compagnie des sentiers maritimes est spécialisée en séjours de rando. Son fondateur était présent, mercredi, au Rocher, avec des marcheurs de Lyon.

En fin de journée, mercredi, le petit groupe de randonneurs accompagné de Joël Gorin, fondateur de la Compagnie des sentiers maritimes, a été accueilli par Florine Pierre, responsable de l'office de tourisme. La rencontre a eu lieu sur le Rocher, promontoire surplombant la Vilaine, avec vue sur le pont suspendu.

Michèle Aurion, la responsable du groupe lyonnais, tous retraités d'une grande banque nationale, a raconté l'aventure : « Nous sommes à la 10e édition de la découverte de la Bretagne en suivant surtout les sentiers des douaniers. Ce n'est pas une course contre la montre : nous privilégions la découverte des lieux, du patrimoine et les rencontres avec les Bretons que nous trouvons si accueillants ».

« Des randonneurs du dimanche »

Leur périple a débuté en 2011, de Granville pour rallier Saint-Brieuc, en passant notamment par Le Mont-Saint-Michel et la côte d'Émeraude.

Puis, chaque année, sauf en 2016, mais deux fois en 2013, 2015 et 2017, durant deux semaines, les huit randonneurs ont marché pour arriver l'an dernier à Auray.

En 2018, et ce sera la dernière année, le Tour de Bretagne arrivera à son terme à Saint-Nazaire, mercredi 19 septembre.

Et Michèle Aurion, de relater : « Nous sommes partis d'Arzon le 7 septembre et marchons entre 15 à 20 km par jour. Nous sommes des randonneurs du dimanche, sans bagages et sans soucis d'hébergement. En effet, c'est la Compagnie des sentiers maritimes qui gère l'intendance. De plus, jeudi, nous avons fait une pause pour découvrir de la petite cité de caractère ».

1 840 km par la côte

Durant ces huit années, le groupe aura effectué 1 840 km sur les 2 250 km complets, seuls la Rade de Brest et le golfe du Morbihan inscrits au programme ont été exclus.

Le concept de Tour de Bretagne est à l'image du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Joël Gorin a précisé : « C'est le premier groupe à finaliser le tour presque complet en 2018. À ce jour, une quinzaine de groupes ont déjà effectué entre 3 et 10 séjours du Tour de Bretagne. C'est un bon moyen de découvrir le littoral breton avec des retombées économiques diffuses non négligeables ».